Code de Pratiques Pour les Musulmans en Occident

Les Affaires Des Jeunes

Beaucoup de jeunes croyants vivent ou vont dans des pays non musulmans, notamment dans les pays d'Europe et d'Amérique afin d'y poursuivre des études ou pour y résider temporairement ou continuellement.

Mais en raison de l'attachement du jeune musulman à l'Islam, il voit ses préoccupations, ses inquiétudes, ses interrogations se multiplier et envahir son esprit.

C'est pourquoi il convient de mettre à la disposition des jeunes attachés à l'Islam, les règles légales suivantes qui abordent une partie de leurs préoccupations dans ces pays :

Question 458 : Les jurisconsultes ont promulgué des textes rendant illicite le fait de regarder avec soupçon (rībah) et avec jouissance (taladdud) les femmes. L'interdiction de regarder la femme avec plaisir veut dire qu'il est illicite de la regarder avec envie. Quant à l'interdiction de la regarder avec doute, elle implique qu'il est illicite de la regarder en ayant peur de tomber dans l'illicite, (voir les consultations en jurisprudence annexées à ce chapitre)

Question 459 : II est permis de regarder les femmes qui refusent de se couvrir si on le leur ordonne à condition de les regarder sans envie. Il est donc licite de regarder le visage de la femme, ses deux mains et toutes les parties de son corps qu'elle découvre habituellement excepté celles que certaines d'elles découvrent lorsqu'elles sont entre femmes. Ce regard est conditionné par deux choses: il ne doit pas se faire avec un plaisir sexuel et celui qui regarde doit être certain de ne pas tomber dans l'illicite, (voir les consultations en jurisprudence annexées à ce chapitre).

Question 460 : II n'est pas licite à l'homme de regarder un autre homme avec envie comme il n'est pas licite à la femme de regarder une autre femme avec envie.

Question 461 : L'homosexualité ou l'inversion sexuelle qui est le fait que deux hommes aient des relations sexuelles entre eux est illicite comme il est illicite pour deux femmes d'avoir des relations sexuelles entre elles ou ce qu'on appelle le lesbianisme ou lesbisme. (voir les consultations en jurisprudence annexées à ce chapitre)

Question 462 : La masturbation ou l'onanisme est illicite quel que soit le moyen utilisé.

Question 463 : Par précaution obligatoire, il faut éviter de regarder les photos et les films débauchés même sans plaisir, sans envie, et sans doute, (voir les consultations en jurisprudence annexées à ce chapitre)

Question 464 : Les maisons de corruption ont inventé des appareils qui ressemblent aux parties génitales de chacun des deux sexes. Par précaution obligatoire, il ne faut pas les utiliser même si cette utilisation n'avait pas pour but réjaculation [ou l'orgasme]. Et il n'y a aucune différence entre un homme marié, une femme mariée ou autres, (voir les consultations en jurisprudence annexées à ce chapitre)

Question 465 : II est licite à l'homme d'utiliser un préservatif pour limiter la procréation, mais, par précaution obligatoire, il doit, d'abord, obtenir l'accord de son épouse.

Question 466 : II n'est pas permis à l'homme musulman d'aller dans des piscines mixtes ou dans d'autres endroits dépravés si le fait de s'y rendre l'entraînait à faire un acte illicite et par précaution obligatoire, il doit éviter de s'y rendre même si cela n'amène pas un acte illicite.

Question 467: II n'est pas du droit de l'homme musulman de serrer la main d'une femme étrangère sans qu'il y ait une protection telle que des gants, sauf si le fait de ne pas la saluer lui causerait un mal considérable ou une gêne insupportable habituellement. En effet, dans ce cas, il lui est permis de serrer la main d'une telle femme uniquement pour éviter ce mal ou cette gêne, (voir les consultations en jurisprudence annexées à ce chapitre)

Question 468 : II est permis au jeune homme d'embrasser ses sœurs, ses nièces paternelles ou maternelles, ses tantes paternelles ou maternelles et leurs petites filles par familiarité, affection et tendresse. Mais ceci n'est pas permis si le fait de les embrasser excite ses envies.

Question 469 : II est illicite de jouer aux échecs que cela soit pour de l'argent ou non. Il est, également, illicite de jouer aux échecs par l'intermédiaire de l'ordinateur si deux personnes y jouaient et par précaution obligatoire il faut éviter ce jeu même si l'ordinateur était l'un des deux joueurs (voir les consultations en jurisprudence annexées à ce chapitre).

Question 470 : II est illicite de jouer aux différents jeux de hasard tels que les jeux de cartes en cas de prise de paris et par précaution obligatoire, il faut éviter d'y jouer même sans pari.

Question 471 : II est licite de jouer aux jeux sportifs tels que le football, le basket-bail, le volley-ball, le ping-pong, le handball ou autre. Il est licite de regarder ces jeux dans les stades sportifs ou sur les différents écrans que cela soit en payant de l'argent ou non, mais, à condition que le fait de les regarder n'entraîne pas le spectateur à commettre un acte illicite tel que le regard avec désir ou abandonner une obligation, telle que la prière.

Question 472 : II est licite de pratiquer la lutte et la boxe sans prise de pari à condition qu'un mal physique considérable ne résulte pas de la pratique de ces sports.

Question 473 : Par précaution obligatoire, il n'est pas permis à l'homme de se raser la barbe, comme il n'est pas de son droit de garder les poils sur son menton en rasant le reste, (voir les consultations en jurisprudence annexées à ce chapitre)

Question 474 : II est permis au musulman de se raser la barbe s'il était contraint de le faire, ou s'il y avait une nécessité pour ça, en cas de traitement médical par exemple ou pour une autre raison de ce genre, ou parce qu'il craignait de subir un mal s'il ne se la rasait pas ou encore si le fait de ne pas la raser causerait, au musulman, une gêne ou provoquerait des moqueries et des railleries qu'il ne peut supporter.

Voici quelques questions spécifiques à ce chapitre suivies des réponses de son Éminence notre Al-Sayyid (que Dieu le garde) :

Question 475 : Un père demande à l'ami de son fils de corriger la conduite de ce dernier puis, lui l'interroge, après un certain temps, sur la conduite de son fils. Est-il permis à l'ami de dévoiler au père la conduite particulière du fils y compris les choses que celui-ci n'accepte pas de dévoiler aux autres?

* Ceci n'est pas permis sauf si cette conduite faisait partie du blâmable, qu'il faut l'en dissuader et qu'il n'a pas d'autre moyen pour le faire que de dévoiler cette conduite au père. En tout cas, il ne faut pas que le fils en subisse un mal ou une atteinte morale.

Question 476 : Que veut-on dire par l'expression : "Le premier regard est pour toi et le second est contre toi" (al-naçratu al-'ūlā laka wa al-tāniyyatu 'alayka)! Est-il permis de prolonger le premier en regardant une femme avec minutie sous prétexte que c'est encore le premier regard et que celui-ci est permis comme certains le prétendent?

* Apparemment ce texte veut faire la différence entre le premier et le second regard dans le sens où le premier est un regard passager et hasardeux, c'est donc un regard innocent, jeté sans avoir l'intention de prendre plaisir et sans avoir d'envie. Quant au second, c'est un regard voulu et, naturellement, intentionné, il est donc accompagné d'une sorte de plaisir et il est, par conséquent, nuisible. On peut citer, l'affirmation suivante d'Abī 'Abd Allah Al-Sàdiq : «Le regard qui suit le regard sème dans le cœur l'envie et ceci suffit comme séduction pour celui qui a regardé».

Quoi qu'il en soit, cette expression ne veut pas déterminer le regard licite en fonction du nombre, de façon à ce que le premier soit permis même s'il était intentionné et non innocent dès le début ou le devient par la suite car la personne qui regarde ne veut pas détourner son regard du sujet regardé et que le second soit illicite même s'il ne dure qu'un très bref instant et qui n'a, absolument, pas été accompagné de désir.

Question 477 : On trouve au sujet de l'interdiction de regarder la femme des expressions dont les limites ne sont pas très claires pour beaucoup de personnes. Que veut dire le soupçon (al-ribah), la jouissance (al-taladdud) et l'envie (al- shahwa)! On vous prie d'expliquer ces mots pour les responsables concernés et ont-ils le même sens?

* La jouissance et l'envie veulent dire le plaisir sexuel charnel, ils ne veulent dire ni le simple plaisir ou le plaisir intuitif qu'a l'être humain en regardant de beaux panoramas par exemple. Quant au soupçon, c'est la crainte d'être éprouvé et de commettre des actes illicites.

Question 478 : Quelle est la limite du plaisir illicite?

* Sa limite minimale, si on entend par limite le niveau où il devient illicite, est le premier degré de la sensation sexuelle.

Question 479 : Dans les écoles britanniques publiques et peut-être dans d'autres pays occidentaux, on donne des cours d'éducation sexuelle aux garçons et aux filles. Ces cours sont accompagnés d'explications détaillées et de dessins des membres sexuels avec ou sans relief. Est-il permis au jeune élève d'assister à de tels cours? Est-il obligatoire aux parents d'empêcher leur enfant d'assister à ces cours même si celui-ci insiste, sous prétexte que c'est une leçon utile pour lui dans l'avenir?

* Si sa présence aux cours n'était pas accompagnée d'actes illicites tels que le fait de regarder avec plaisir et envie et qu'il n'y avait pas de risque de déviation morale en étudiant cette matière, il n'y a pas de mal à y être présent.

Question 480 : A-t-on le droit de dire des poèmes d'amour devant des femmes sans avoir l'intention de leur faire la cour ou avec cette intention si elles ne sont pas mariées ou si elles peuvent être influencées par ces poèmes?

* Cet acte n'est pas permis.

Question 481 : Est-il permis d'avoir avec les femmes des paroles d'amour sans avoir de plaisir ou d'envie ou sans invitation à l'illicite?

* Ce fait n'est pas permis, par précaution.

Question 482 : Est-il permis de composer des

poésies erotiques au sujet d'une femme indéterminée ou à propos des femmes en général?

* Si avoir ces mots d'amour par poème ou par texte n'exprime pas le souhait de faire l'illicite et que cela n'implique pas d'autres corruptions, il n'y a pas de mal à le faire.

Question 483 : Est-il permis de parler avec des femmes sans prendre du plaisir mais avec l'intention d'en choisir une afin de lui demander de faire un acte de mariage temporaire?

* Si dans la discussion on ne parlait pas des choses qu'il ne convient pas d'évoquer avec des femmes étrangères, il n'y a pas d'obstacle à faire cela.

Question 484 : Est-il permis de regarder ce que les filles non musulmanes ont l'habitude de découvrir en été?

* Si ce regard n'était pas accompagné d'un plaisir, d'une envie ou d'un soupçon, il n'y a pas de mal de le voir.

Question 485 : Est-il permis de regarder la photo d'une femme voilée qu'on connaît et qui y apparaît sans voile?

* Par précaution, il ne faut pas regarder autre chose que son visage et ses deux mains. En effet, on peut regarder les parties citées sans avoir de soupçon, de jouissance charnel.

Question 486 : a- Est-il permis de regarder les images des non musulmanes nues ou presque nues à l'écran de télévision ou autre pour satisfaire l'envie de découvrir sans être sûr de ne pas avoir du plaisir sexuel en faisant cela?

b - Est-il permis de les regarder dans les rues non pas pour la raison citée précédemment mais dans l'intention d'exciter l'époux vers son épouse?

* II n'est pas permis de regarder des scènes perverses directement, à la télévision ou d'une autre façon de ce genre. Et, par précaution obligatoire, il n'est absolument pas permis de les regarder.

Question 487 : Est-il permis de regarder des scènes excitantes en étant sûr de ne pas avoir d'excitation en le faisant?

* Si ces scènes étaient perverses, il faut, par précaution, éviter de les regarder.

Question 488 : Est-il licite de regarder des films érotiques sans jouissance ou plaisir?

* Les regarder n'est absolument pas licite, par précaution.

Question 489 : II y a des chaînes de télévision qui proposent des abonnements mensuels afin de recevoir des programmes qui ne sont pas spécifiquement faits pour la corruption. Mais après minuit, ces chaînes projettent des films pervers, est-il permis de s'y abonner?

* Cela n'est pas permis sauf si la personne est sûre que lui ou d'autres personnes ne vont pas regarder les programmes pervers que ces chaînes proposent.

Question 490 : Dans certains pays, celui qui arrive serre la main de toutes les personnes présentes même des femmes sans désir. S'il ne serre pas la main des femmes, sa conduite entraîne l'étonnement et elle est perçue comme une atteinte ou un mépris de la femme ce qui donne de lui une mauvaise image auprès des autres. Est-il donc permis de leur serrer la main?

* Ceci n'est pas permis et il peut résoudre ce problème en ne serrant la main à personne ou en mettant des gants, par exemple. S'il n'a pas pu résoudre ce problème de cette manière et
qu'il trouve que ne pas serrer la main des femmes lui cause une gêne insupportable habituellement, il lui est permis de les serrer. Tout ceci suppose qu'une nécessité l'oblige à
assister à une telle réunion. Mais si sa présence n'est pas nécessaire et qu'il ne peut pas y éviter cet acte illicite, il ne lui est pas permis de s'y rendre.

Question 491 : Dans les pays occidentaux, on considère le serrement des mains comme un des moyens de faire la salutation. Ne pas le faire peut amener au licenciement ou la perte d'une opportunité de travailler ou d'étudier. Est-il permis à l'homme musulman de serrer la main d'une femme? Et est-il permis à la femme musulmane de serrer la main de l'homme en cas de nécessité?

* Si on ne peut pas éviter le contact en mettant des gants, par exemple, ou par un autre moyen, il est permis de serrer la main lorsque le fait de ne pas le faire cause un mal considérable ou une gêne insupportable habituellement à la personne musulmane.

Question 492 : Un musulman vivant en Occident a-t-il le droit de se marier avec une non musulmane s'il ne trouve pas de musulmane malgré le danger que cela représente pour les enfants à venir en raison des différences de langue, de religion, d'éducation, de valeurs et d'habitudes sociales qui pourraient causer des problèmes psychiques aux enfants?

* Par précaution, il ne lui est pas permis de contracter avec une femme des gens du Livre par un mariage permanent.

Bien que le fait de se marier de façon temporaire avec elle soit permis, nous lui conseillons de ne pas avoir d'enfant avec elle. En outre, ce mariage n'est permis que s'il n'avait pas d'épouse musulmane même si celle-ci est absente. Sinon, il ne lui est pas permis de se marier sans son consentement et, par précaution obligatoire, il faut éviter le mariage dans ce cas.

Question 493 : Certaines sociétés fabriquent un appareil qui ressemble au sexe de la femme et que certains hommes mettent sur leurs parties sexuelles lorsqu'ils dorment afin d'obtenir le plaisir.

Est-ce que cet acte est considéré une sorte de masturbation illicite?

* Mettre un tel appareil est illicite, si cela donne lieu à l'éjaculation intentionnelle ou en sachant qu'il a l'habitude d'avoir cette éjaculation. Par précaution obligatoire, il faut
éviter de mettre cet appareil même avec la certitude de ne pas avoir d'éjaculation.

Question 494 : Quel est le jugement d'un homme qui serre un autre homme avec envie puis s'embrassent avec un plaisir sexuel? Quelle serait la réponse si on dépassait cette limite pour entrer dans le cadre de l'inversion sexuelle ou l'homosexualité?

* Tout cela est illicite, même s'il y a une différence au niveau du degré de cet illicite.

Question 495 : Une mode envahie l'Europe actuellement. Elle consiste à ce que les hommes portent des boucles d'oreilles féminines sur une oreille voire sur les deux. Ceci est-il permis?

* Ceci n'est pas permis si les boucles d'oreilles sont en or. Et, par précaution, il faut absolument éviter cela.

Question 496 : Celui qui commet un acte illicite en se rasant la barbe le premier jour, a-t-il le droit d'utiliser le rasoir le second jour et les jours suivants?

* II faut éviter cela par précaution obligatoire.

Question 497 : Parfois, certaines grandes sociétés en Europe, recrutent leurs collaborateurs en faisant la différence entre ceux qui ont la barbe rasée et ceux qui ne l'ont pas. Est-il permis de se raser la barbe pour avoir un emploi si cette supposition est vraie?

* En se basant sur le fait que la règle relative au fait que le rasage de la barbe est illicite par précaution obligatoire, se raser la barbe est permis, mais la simple envie de
trouver un emploi auprès de ces sociétés ne justifie pas ce fait.

Question 498 : Est-il permis de se raser le bas des joues et laisser pousser les poils du menton?

* Le rasage de la barbe qui est, par précaution, illicite, implique le rasage des poils qui poussent sur le bas des joues. Par contre, il n'y a pas de mal à raser les poils qui poussent
sur les joues.

Question 499 : Est-il permis de pratiquer les jeux de hasard de tout genre par l'intermédiaire de l'ordinateur et sans faire de pari? Est-il permis de le faire en pariant?

* Cette pratique n'est pas permise. Cette règle s'applique à tous les appareils du jeu connus.

Question 500 : Certains jeux licites exigent l'utilisation d'un dé. Est-il licite de jouer avec un dé?

* Si le dé n'est pas un instrument spécifique aux jeux de hasard, il n'y a pas de problème à l'utiliser dans les jeux licites où on ne prend pas de pari.