DEUXIÈME IMAM

Le deuxième Imam est al-Hassan, fils de Ali (P). Sa mère est Fatimâ al-Zahrâ', la fille du Prophète (P). Il est le petit-fils du prophète et le deuxième de ses Califes. Il fut l'Imam après son père Amir al-Mouminîn Ali (P).

I1 est né à Médine le mardi 15 Ramadan en l'an 3 après l'Hégire. Il mourut empoisonné par l'une de ses femmes, le jeudi 7Cafar en l'an 49 après l'Hégire. Les cérémonies de funérailles et d'inhumation furent organisées par son frère l'Imam al-Hussayn (P). Il fut inhumé à Baqi', àl Médine.

Il était le meilleur adorateur d'Allah de son temps, le plus érudit et le meilleur des être humains. Il ressemblait beaucoup au Prophète. Il fut le plus généreux et le plus courtois envers tout le monde.

L'un de ses actes de générosité s'est révélé lorsque l'une de ses servantes se présenta à lui avec un bouquet de fleurs. L'Imam lui dit en efTet : «Vous êtes affranchie pour l'amour d'Allah». Et d'ajouter: «Lorsqu'on vous offre un cadeau, rendez-en un qui soit meilleur ou égal».

Sa courtoisie exemplaire apparait évidente dans son comportement avec un cavalier syrien qui le maudissait. L'Imam ne disait rien. Lorsque le cavalier finit de le maudire, il s'approcha de lui, le salua, lui sourit et lui demanda: «0 Monsieur, je suppose que vous êtes étranger ici et ne m'avez pas reconnu. Si vous voulez résoudre vos prohlèmes, je le ferai volontiers .. si vous cherchez quoi que ce soit, je vous le donnerai, si vous voulez allez n'importe où, je vous y conduirai. Si vous avez faim, je vous nourrirai et si vous n'avez pas de vêtements, je vous habillerai. Si vous vous sentez seul, je vous offrirai de la compagnie, et si vous avez besoin de quoi que se soit, je satisferai votre besoin».

Lorsque l'étranger entendit ces propos de l'Imam, il s'écria: «J'atteste que vous êtes le Calife d'Allah sur la Terre et qu'Al lah sait pertinemment à qui confier sa représentation. Le Prophète dit : «Quiconque désire avoir le plaisir de voir le Maitre de la jeunesse du Paradis, qu'il regarde al-Hassan». Et d'ajouter: «Quiconque m'aime doit l'aimer» (c'est-à-dire l'Imam Hassan).

L'Imam Hassan participa au Hajj trente cinq fois. Pour ac complir cet acte de piété, il fit même à peid le trajet de Médine à la Mecque.

Abu Huraira, l'un des Compagnons du Prophète raconta: «Un jour, Hassan fils de Ali vint et salua les gens, lesquels répondirent à sa salutation. Il continua son chemin. Je ne sa vais pas qui c'était. On m'informa que c 'était Hassan fils de Ali. Puis je le suivis et dis : «Que la paix soit sur toi, 0 mon Maître». Les gens me demandèrent pourquoi je l'appelle «mon Maitre». Je répondis: «J'atteste que le prophète d'Allah avait dit : «En réalité, il (l'Imam Hassan) est le Maître».