Communiqué de la Fondation de l’Imam Ali (as) à Londres suite aux actes terroristes de Bruxelles
13 Jamada II 1437

Le président de la Fondation de l’Imam Ali (as) et représentant de la haute autorité religieuse en Europe, Sayyed Murtadha al-Kashmiri, condamne les attaques terroristes survenues dans la capitale belge de Bruxelles, qui ont tué et blessé de nombreuses personnes innocentes.
De telles actions ne peuvent en aucun cas être associées avec l’islam. La religion de l’islam n’est pas responsable de telles actions, car son approche dans sa relation avec les autres est basée sur l’humanité, la compassion et l’amour. Comme l’Imam Ali (as) disait : « Les gens sont de deux genres : soit des frères en religion, soit des égaux dans la création », qui que les personnes soient ou la foi qu’elles suivent, se gardant ainsi à l’écart de l’intolérance, du nationalisme et du sectarisme, car toute âme humaine est à respecter et toute âme humaine est sacrée aux yeux de l’islam.
Les actes terroristes perpétrés par les extrémistes et terroristes ne représentent pas l’islam et sa réalité. L’islam ne se tient pas coupable de tels actes haineux. À de nombreuses reprises, à bien des occasions, l’autorité religieuse de Nadjaf a averti des dangers de la diffusion du terrorisme qui découle du radicalisme intellectuel intolérant, qui refuse d’accepter les autres gens. S’il y avait en place des lois fermes similaires à celles qui condamnent l’antisémitisme, afin de s’occuper des sources de ce terrorisme et de cette idéologie intolérante, alors la diffusion de cette épidémie aurait pris fin.
Le monde doit comprendre qu’il n’existe qu’une seule forme de terrorisme. En effet, il n’existe pas de terrorisme moyen ou modéré pendant qu’un autre terrorisme serait de type extrémiste.
L’islam n’a cessé de combattre le terrorisme, tout le temps et en tout lieu, et il a appelé à la sagesse et au bon conseil, comme dans les versets suivants du noble Coran :
« Appelle au sentier de ton Seigneur avec sagesse et belle exhortation. Discute avec eux le mieux possible. Mais ton Seigneur connaît ceux qui s’égarent de Son sentier et Il connaît ceux qui sont bien guidés. » (Coran 16:125) « Le mal n’est pas égal au bien. Repousse le mal par le mieux. Alors ton ennemi te sera un ami ardent. » (Coran 41:34)